06 50 46 27 02 contact@lesmarketing.fr

Toutes les modifications importantes apportées au site web, quelle que soit la raison pour laquelle elles ont été faites, doivent être planifiées à l’avance et soigneusement réfléchies. Dans le cas d’une refonte du site web, il est extrêmement important de mener une analyse approfondie et de recueillir toutes les informations sur les changements prévus.

La refonte d’un site internet est un processus complexe, et la bonne mise en œuvre de sa migration est d’une grande importance en termes de référencement. Négliger les questions techniques peut nuire à la visibilité du site web dans les résultats de recherche organique, et donc au trafic généré sur le site. Quelles mesures faut-il prendre pour que la refonte du site n’affecte pas l’efficacité du site ?

refonteseo

1. Analyse de l’architecture de l’information du site web actuel

L’architecture de l’information permet la bonne communication entre le produit et l’utilisateur. En ce qui concerne les sites internet, elle consiste à classifier de manière claire et compréhensible le contenu. Une architecture d’information bien structuére permet de faciliter l’accessibilité aux robots d’indexation et permet en même temps à l’utilisateur de trouver facilement les informations nécessaires.

Identification des pages de valeur

Dans le cas de la refonte d’un site web, la planification de l’architecture de l’information doit commencer par une analyse approfondie de la situation actuelle du site. Il est nécessaire de vérifier quelles sont les pages les plus populaires, c’est-à-dire celles qui sont le plus fréquemment visitées par les utilisateurs et qui génèrent le plus de trafic.

À cette fin, il est utile de se familiariser avec les données collectées par Google Analytics. Des informations intéressantes se trouvent dans l’onglet Trafic -> Source, vous pouvez facilement vérifier quelles sont les pages les plus fréquemment visitées par les internautes.

En approfondissant l’analyse, vous pouvez également vérifier les données de la Google search console, vous pouvez vérifier quelles sont les Urls les plus souvents cliquées par les internautes.

Liens externes

Il est également intéressant de jeter un coup d’œil aux outils d’analyse des profils de liens. Par exemple, dans l’outil MajesticSEO, vous trouverez des informations sur les pages du site vers lesquelles mènent la plupart des liens provenant de domaines externes. Ces données se trouvent dans l’onglet “Pages”.

Les informations recueillies permettent d’identifier les pages de la structure actuelle qui recoivent le plus de liens externes. La suppression de pages, qui se positionnent sur des mots-clés importants, entraîne une diminution de la visibilité du site. Par conséquent, les pages qui génèrent beaucoup de trafic sur le site et qui sont importantes d’un point de vue commercial ne peuvent pas être oubliées dans la nouvelle structure du site.

Navigation  

Une autre question très importante est la navigation. Il vaut la peine d’en tenir compte, il peut s’avérer que certains nouveaux éléments bloquent les utilisateurs sur votre nouveau site. Pour le vérifier, il est préférable d’utiliser des outils permettant de surveiller le comportement des utilisateurs sur le site, par exemple HotJar, Yandex. Les cartes thermiques et les cartes de clic générées par ces outils vous permettent de vérifier quels éléments du site attirent le plus l’attention des utilisateurs.

Analyse du contenu

Un élément particulièrement important du site web est son contenu. Bien qu’il soit conseillé d’élargir le contenu autant que possible, la réduction du contenu peut avoir un impact négatif ou positif sur le SEO. Quelle doit être la longueur du contenu ? Quelles informations doivent figurer sur le site ? Pour obtenir des réponses à ces questions, il est plus facile de vérifier à quoi ressemblent les résultats de la recherche dans le top 10 pour un mot clé. Vous pouvez déjà déterminer les intentions des utilisateurs qui recherchent des mots-clés spécifiques en vous basant sur les données de Google. L’avantage du commerce électronique signifie qu’un mot clé a une intention d’achat (il est alors inutile de perdre du temps à essayer de faire un article de blog).

L’examen des sites des concurrents qui figurent dans les dix premiers résultats de recherche peut fournir de nombreuses informations précieuses. Lors de l’analyse des pages, il convient de noter la longueur du contenu, les mots clés utilisés, les synonymes et les mots apparentés. Vous pouvez également vérifier l’optimisation des balises titre et la présence des données structurées. Une telle comparaison peut être effectuée manuellement en cliquant sur les pages dans les résultats de recherche ou en utilisant des outils de référencement qui fournisses des analyses prête à l’emploi.

2.  Développement d’une nouvelle structure de site web

Dans la plupart des cas, la refonte ne consiste pas seulement à modifier la mise en page, mais implique également une certaine réorganisation de la structure du site. Cela peut résulter, entre autres, de la nécessité d’organiser l’architecture de l’information d’une manière plus logique, par exemple : vous avez trop de catégories similaires et vous voulez les combiner ou vous voyez la possibilité de décomposer certaines pages sur des sujets plus détaillés.

Analyse des mots-clés sur lesquelles le service est actuellement affiché

Compte tenu de l’analyse précédente, la nouvelle version du site web devrait inclure des pages qui ont été identifiées comme étant utiles. Pour bien faire cela, vous devez préparer une stratégie de mots-clés appropriée. Ce processus doit commencer par la vérification des mots-clés sur lesquelles le site est actuellement visible. En utilisant l’outil Google Search Console, vous pouvez vérifier les mots-clés qui ont généré le plus de vues. Les pages auxquelles mènent les mots clés identifiés devraient pour la plupart coïncider avec des pages que vous avez identifiées dans l’analyse.

Analyse des mots-clés potentiellement interessant

Lors de la refonte d’un site web, il vaut la peine de profiter de la possibilité d’étendre sa structure, et donc de la chance d’apparaître dans les résultats de recherche. Il existe de nombreux outils qui vous permettent de rechercher des mots-clés, qui peuvent être utiles pour vous, notamment l’outil Google Keyword planner ou encore SEMrush. 

Regroupement et catégorisation des mots-clés

La recherche par mot-clé vous permettra probablement d’obtenir une liste importante de mots-clés. À ce stade, vous devez les filtrer et choisir ceux qui seront intéressant. À l’issue de la sélection, vous devriez retirer de la liste les mots-clés qui ne se rapportent pas à votre activité. Une telle analyse sert non seulement à rechercher les bon mots-clés, mais aussi à identifier le contexte entre les mots. Cela facilite grandement le regroupement des mots-clés. Lorsque vous classez les mots dans des groupes appropriés, vous devez vous demander s’ils se rapportent à un seul sujet. Il est préférable de commencer le processus en sélectionnant le mot le plus tapé, puis en choisissant des expressions connexes. Les mots-clés apparentés aident à établir une autorité dans votre thématique. Ils complètent le contenu par des informations supplémentaires, renforçant ainsi votre expertise.

Pour chaque groupe de mots-clés, une page distincte doit être prévue dans la structure du site. La catégorisation des mots-clés pour les groupes thématiques peut être un point de départ pour établir la structure des catégories. Vous pouvez ensuite envisager une division supplémentaire des phrases en sous-catégories, qui constituent le niveau suivant dans l’arborescence. 

3. Optimisation d’une nouvelle page avant la mise en œuvre

Une fois que le processus de conception de l’architecture de l’information est terminé et que la structure du site est développée, vous pouvez commencer à créer un nouveau site. Il est très important d’optimiser le nouveau site web avant son lancement et d’y transférer tous les éléments clés d’optimisation de la version actuelle du site. À cette fin, il est nécessaire d’effectuer un crawl complet du site web actuel, ce qui permettra de collecter et d’enregistrer son optimisation actuelle. Il existe de nombreux outils qui vous permettent d’exporter la structure de service complète, par exemple Screaming Frog, Sitebulb, Oncrawl.

 Préparation de la version développeur du site web

Après avoir recueilli toutes les données nécessaires, il est temps de lancer une version test du site. Travailler dans un environnement de développement vous permet de déplacer le site en toute sécurité sans vous soucier des éventuelles erreurs. Toutefois, il est nécessaire de bloquer correctement l’accès au site par les robots des moteurs de recherche. Si un nouveau site web est indexé trop tôt, il s’agira d’un doublon du site actuel. Cela peut avoir un impact négatif sur sa visibilité et dans les résultats de recherche organique.

Un moyen de protéger le site du crawl est de placer une commande sur la page de test dans le fichier robots.txt pour bloquer l’accès des robots des moteurs de recherche au site.

User-agent : *

Disallow: /

URLs

La cartographie des URL du site web actuel est une étape très importante dans le processus de migration, nécessaire pour préparer un tableau de redirection des anciennes URL vers les nouvelles. Les pages doivent être redirigées, c’est-à-dire que chaque URL de l’ancien site doit renvoyer à la page correspondante du nouveau site. Si vous ne conservez pas l’ancienne version du site, vous pouvez utiliser le service de la wayback machine, qui stocke les données historiques des domaines. Cependant, il n’y a pas toujours la structure complète du site, il peut être difficile de récupérer le contenu du site.

Balises meta, attributs alt, HN

Les balises title, meta description et HN, si elles étaient correctement optimisées dans l’ancienne version du site, il est nécessaire de garder pour la nouvelle version du site. Grâce à cela, vous conserverez l’optimisation précédente et éviterez les chutes de position. Ces données peuvent être facilement exportées à partir de l’outil Screaming Frog pour l’ensemble de la structure du site web.

Contenu du site web

J’ai mentionné l’importance du contenu du site web en termes de SEO dans la section sur l’architecture de l’information. Il est donc nécessaire de déplacer le contenu vers une nouvelle version du site. Si vous voulez vous débarrasser d’informations obsolètes, il vaut mieux les mettre à jour que les supprimer. Il convient de s’en souvenir, surtout dans le cas des pages de blog, qui sont en grande partie responsables de la création d’un trafic précieux à partir de la longue traîne. Dans le commerce électronique, vous devez conserver les descriptions des catégories, et vous ne pouvez pas omettre les descriptions des produits.

Maillage interne

Les liens interne peuvent renvoyer l’erreur 404, par exemple lors de la création d’un lien à partir d’articles de blog vers la fiche produit qui a disparu. Il est utile d’analyser les liens internes et, si des problèmes sont constatés, il vaut mieux corriger le lien ou la rediriger vers la page appropriée.

Blocage du crawl

N’oubliez pas de mettre en place dans le robots.txt des directves pour bloquer les parties : filtre, recherche interne. Cependant, si ces pages ont un potentiel pour le référencement, il vaut la peine de les optimiser autant que possible pour les mots-clés de longue traîne, sinon, il est inutile de les indexer.

Mise à jour des Hreflang

Pour les sites qui ont des versions linguistiques, n’oubliez pas de mettre en place ou de mettre à jour les balises Hreflang pour gérer correctement les sites bilingues. À cette fin, des balises hreflang doivent être placées sur le site. Les balises indiquent aux moteurs de recherche quelle version du site web doit être affichée en fonction du pays de l’utilisateur.

Adaptation aux appareils mobiles

Pour une indexation correcte des pages, la version mobile du site web doit également être prise en compte, ceci est particulièrement important à l’ère du Mobile First Index. Il convient de vérifier si le site web est réactif et s’il s’affiche correctement sur les appareils mobiles. Dans le cas de sites web avec une version mobile séparée ou utilisant les technologies AMP et PWA, il est important de se souvenir d’entrer ou de mettre à jour les marquages appropriés dans le code de la page. Ils indiquent les versions de base et alternatives du site aux robots de Google.

Mise en place d’outils de suivi

Une erreur courante lors du lancement d’un site web est l’oublie des outils des données de suivi et de statistiques, vous devez connecter le nouveau site web avec la Google search console, Google Analytics, Google Tag Manager.

Mise à jour du Sitemap.xml

Le plan du site XML est un document qui aide le moteur de recherche Google à mieux comprendre le site tout en l’indexant et qui facilite l’accès aux différentes pages du site. Pour la nouvelle version des sites, vous devez préparer un plan du site sous la forme d’un fichier sitemap.xml et le déclarer dans la Google search console. Cela est particulièrement important dans le cas de sites complexes comportant un grand nombre de pages dans la structure du site.

4. Mise en production du site

Une fois que vous avez fini de travailler sur la nouvelle version du service, vous devez encore vous assurer que tout le processus de transfert du site de l’environnement de test est terminé. Il faut vérifier d’abord si vous avez une sauvegarde de l’ancienne version du service. Il faut vous vous assurez que le tableau de redirection est fait correctement. Il est également nécessaire de vérifier si toutes les adresses sont redirigées vers les versions appropriées, c’est-à-dire de http à https, de www vers le sans www etc. Essayez d’éviter une chaîne de redirections qui peut conduire à des boucles.

Afin de réduire au minimum le risque d’effets négatifs de la migration, il est nécessaire de procéder à un audit du nouveau site web afin d’éliminer les erreurs potentielles. Après la publication du site, il faut vérifier à nouveau son optimisation :

  • l’exactitude des liens internes : vérification des liens sur la nouvelle version du site,
  • l’exactitude des redirections 301,
  • s’assurer que tous les titres, méta descriptions et balises HN ont été correctement transférés,
  • l’indexation, les liens canoniques, le robots.txt,
  • vérifier les codes GA et la mise à jour des paramètres,
  • vérifiez le sitemap et vérifier si elle a été téléchargée dans le GSC,
  • vérifier le fichier robots.txt et lever le blocage d’accès pour les robots des moteurs de recherche afin qu’ils puissent accéder librement et indexer le contenu du site. En outre, il convient également de vérifier que l’accès au site n’a pas été bloqué à l’aide de la balise noindex des méta-robots dans la section <head> du site.

5. Suivi du site web

Après la migration du site pour les prochains mois, vous devez vous souvenir de la surveillance constante du site. En examinant le site, il est utile de prêter attention à plusieurs facteurs principaux.

Visibilité du site

Si vous constatez une baisse soudaine de la visibilité du site, il faudra en rechercher les causes et prendre des mesures correctives immédiates. Toutefois, il convient de rappeler que de légères fluctuations ne sont pas préoccupantes, mais qu’elles peuvent résulter de changements naturels des algorithmes.

Statut de l’indexation des pages

Pour cela, il est préférable de vérifier les informations dans la Google search console. L’onglet “couverture”affiche les problèmes qui apparaissent sur le site. En outre, il est utile de vérifier comment Google voit les pages.

Vous pouvez également vérifier manuellement le nombre de pages indexées en entrant la commande site:votresite.fr. Veuillez noter, cependant, que ces données ne sont pas exactes. Cependant, il vous permet de voir l’état général de l’indexation et de vérifier si les pages sont visibles dans les résultats de la recherche.

Trafic sur le site web

Dans Google Analytics, il est utile de vérifier l’état du trafic de votre site web. Il est préférable de choisir la période précédant le lancement du site et de la comparer avec la période suivant la migration. Dans la Google search console, cependant, vous pouvez comparer l’évolution du nombre de pages.

Résumé

La refonte du site est un processus complexe, qui nécessite sans aucun doute l’élaboration d’une stratégie précise. Toute modification inconsidérée apportée au site peut entraîner la perte de liens et une diminution de la position sur des mots clés importants, par conséquent, une baisse du taux de conversion. Un plan approprié permettra d’éviter les erreurs et de réduire le risque de défaillance lors de la migration du site.