(+33) 6 50 46 27 02 contact@lesmarketing.fr

Échanges de liens, liens réciproques, échange de backlinks : on connaît le terme d’une manière ou d’une autre. C’est du pareil au même. 

Peu importe que Google approuve ou non. Il y a des milliers de webmasters qui cherchent à offrir et à recevoir le bénéfice d’un échange de liens avec d’autres blogueurs et propriétaires de sites web. 

La raison ou le but de l’échange de liens est d’obtenir un avantage vis-à-vis de Google en prouvant qu’obtenir des bons backlinks vous donnent un signal de “confiance” qui pourrait vous donner un avantage sur vos concurrents.

Si vous avez un site et que vous regardez régulièrement vos messages, de nombreux webmasters vous demandent de réaliser des échanges des liens.  

L'échange de liens est-il une stratégie de référencement toujours d'actualités ?

L’échange de liens est-il une méthode légale ?

Les SEO traditionnels (en particulier ceux qui ne sont pas fortement impliqués dans le domaine de la création de liens) déconseillent fortement tout échange de liens.

Oui, le commerce et l’échange de liens peuvent être des questions très controversées au sein de la communauté du référencement et du netlinking, et de nombreux experts préfèrent utiliser d’autres méthodes (échange en triangle, etc.).

L’échange de lien est une méthode qui vous aide à obtenir des backlinks de très bonne qualité.

Réseaux d’influenceurs privés

Il y a quelques années, Glenn Allsopp aka Viperchill a publié un article (en anglais) extrêmement populaire sur la construction de liens en privé. Il y aborde l’idée d’un “réseau privé d’influenceurs”, et met également en avant ses recherches sur de grandes entreprises comme Cosmopolitan ainsi que Marie Claire utilisant des méthodes d’échange de liens.

Il cite ensuite plusieurs exemples plus proches de lui, notamment le cas d’un affilié majeur qu’il a trouvé auprès d’une communauté d’influenceurs ainsi que d’autres concurrents dans son secteur et il s’est rendu compte que les influenceurs ont réalisé des échanges de liens pour augmenter leurs classements sur les moteurs de recherches.

Que dit Google à ce sujet ?

Les Guidelines de Google indiquent clairement que les échanges de liens excessifs ne sont pas autorisés selon leurs termes. Il est néanmoins intéressant de comprendre le langage employé par Google. 

“Échanges de liens excessifs (“Faites-moi un lien et je ferai un backlink vers votre site”) ou pages partenaires dans le seul but de faire des liens”. 

Le terme “excessif” implique que même Google est conscient et comprend qu’il est naturel pour les sites Web d’établir des liens entre eux dans certains scénarios.

Puis-je être pénalisé ?

Vous êtes libre de le faire, mais ne considérez pas cela comme un encouragement à échanger des liens. De notre expérience, nous n’avons jamais entendu parler d’un site pénalisé à cause d’un échange de liens.

La réalité des échanges de liens

Si vous n’échangez pas de liens en public, ou si vous ne cherchez pas des centaines de sites Web pour échanger des liens, Google est incapable de faire la différence entre un échange de liens fait et un véritable échange de liens. Après tout, Google est un algorithme piloté par une machine. 

L’établissement de liens réciproques est très courant

Ahrefs a mené une recherche étonnante sur les liens réciproques (un autre mot pour les échanges de liens) qui fournit quelques faits étonnants. 

L’étude a examiné 140 000 domaines aléatoires qui avaient au moins 10 000 visiteurs organiques par mois.

Les chiffres de l’échange de liens

74 % des sites Web ont des liens réciproques.

En moyenne, 15 % de leurs liens correspondent à un échange de liens.

Quel est le meilleur moment pour envisager la possibilité d’un échange de liens ?

Il est crucial de faire preuve de bon sens lors de l’évaluation d’un échange de liens. Ne vous focalisez pas trop sur les avantages en matière de référencement que vous pourriez constater ni sur le jus de lien. Vous devez plutôt mettre l’accent sur la pertinence.

Pensez à vous poser quelques questions de base : “Ce site Web contient-il des informations, des outils ou d’autres produits dont mes clients pourraient réellement bénéficier ? Est-ce que je prévois de pouvoir créer un lien vers le site de cette personne d’une manière qui sera bénéfique pour mes utilisateurs ?”

Considérez également la pertinence directe du site Web que vous examinez. Le contenu du site est-il de bonne qualité et pertinent pour votre site web ?

Voici, ce qu’il faut regarder en priorité :

  • Le site a-t-il un DR (domain ranking) supérieur à 40 ou TF supérieur à 20 ?
  • Le site génère-t-il du trafic (visible sur SEMrush) ?
  • L’audience du site est-elle pertinente par rapport à la mienne ?

À lire : Comment augmenter son trustflow ?

Stratégie : guest post swap

Il s’agit de mettre en relation deux personnes qui publient souvent des articles invités sur différents sites Web.

La procédure est très simple :

L’autre personne établit aussi un lien vers votre site Web via un article auquel elle contribue.

Vous pourrez créer un lien vers le site Web de cette personne dans un article de blog invité que vous publierez sur un autre site.

Note : nous vous recommandons d’attendre entre 3 et 6 semaines avant de créer le lien vers le site externe qui vous a fait un lien.

Vous devrez procéder à quelques vérifications avant de commencer : quelles sont les métriques clés ?

Le site Web a-t-il un ratio de liens sortants inférieur ? Par exemple, si un site Web a 100 liens entrants, il ne devrait pas avoir plus de 200 liens sortants. Il y a de fortes chances que les sites Web de fermes de liens, les PBN et autres sites similaires aient des ratios de liens sortants risqués, et qu’il faille les fuir.

Âge du site : en général, il est préférable de négocier avec des sites établis qui ont au moins deux ans de plus. Ils sont plus durables et si une personne a créé un site et s’y intéresse toujours après deux ans, c’est bien mieux qu’un tout nouveau propriétaire de site qui n’est pas encore certain du succès de son idée.

Majestic Trust Flow : si vous avez MajesticSEO, vérifiez si vous pouvez déterminer si le Trust Flow (TF) est supérieur à 10. Le Trust Flow fait référence à un nombre numérique qui détermine le degré de fiabilité d’un site Web en fonction du degré auquel les sites Web ont tendance à être liés à leurs voisins de confiance.

Les choses à faire pour réaliser un bon échange de lien

Vous pouvez créer des liens vers des informations pertinentes du site que vous avez ciblé.

Ensuite, vous avez juste à contacter le webmaster du site et de lui demander de faire un lien vers votre site.

Un autre astuce : vous pouvez réaliser un échange triangulaire, c’est-à-dire de ne pas créer de liens directs de la page A à la page B, mais de la page A vers la page C, et la page C fait un lien vers la page A.

Assurez-vous que votre pourcentage global d’échanges de liens est approprié pour votre secteur d’activité et se situe dans une fourchette raisonnable par rapport à vos concurrents. En outre, vérifiez vos liens sortants par rapport aux liens entrants et recherchez les doublons à l’aide d’une feuille de calcul Excel.

En règle générale, il faut que votre site ne contienne pas plus d’un lien échangé pour 10 liens obtenus d’autres sources.

Utilisez les groupes Slack et Facebook

Il y a une demande croissante de groupes privés sur Facebook et Slack dans lesquels des opportunités d’échange de liens se présentent.

Conclusion

N’utilisez pas l’échange de backlinks n’est pas à utiliser comme une stratégie principale pour construire des liens, une fois que vous avez acquis vos premiers liens, nous vous recommandons de contacter vos amis qui ont un site internet ou un blog pour échanger vos premiers liens. Il y a forcément des situations où il peut être intéressant de créer des liens les uns avec les autres et, dans de nombreux cas, cela a du sens.