06 50 46 27 02 contact@lesmarketing.fr

Divers outils de référencement sont utiles et disposent de leurs propres indicateurs pour juger de la qualité des liens. Aujourd’hui, nous allons prendre l’un d’entre eux le Trust Flow de Majestic. La question qui revient souvent est de savoir comment l’augmenter ?

augmentertrustflowetcitationflow

Majestic, le créateur du Trust Flow

Les fameux : Trust Flow (TF) et Citation Flow (CF) sont issu de Majestic SEO, qui est un outil d’analyse approfondie. Il permet de vérifier quels sont les bakclinks qui mènent à un site et il analyse leur qualité sur la base d’une évaluation maison (se basant sur le page rank). Les deux métrics sont compris sur une échelle de 0 à 100. Plus le chiffre est élevé pour le deux indicateurs (et se rapprochant d’une moyenne de 1 pour 1), mieux c’est. En règle générale, une note comprise entre 20 et 30 pour le TF est considérée comme un score décent. Seuls quelques sites, tels que Google ou Facebook atteignent le score de 90. Cependant, les résultats ne sont pas constants et il faut travailler régulièrement pour les améliorer ou les maintenir.

Qu’est-ce que le Trust Flow ?

Le TF ou flux de confiance est un paramètre qui détermine la qualité et la fiabilité d’un domaine ou la confiance qu’on lui accorde. La valeur des liens est calculée uniquement sur la base de la qualité des liens entrants. Le flux de confiance est un paramètre qui détermine la qualité et la fiabilité d’un domaine, ou la confiance en celui-ci. C’est un indicateur extrêmement utile qui aide à diagnostiquer les sites. Bien sûr, il vaut toujours la peine de veiller à ce que ce ratio soit aussi élevé que possible, même s’il n’est pas obligatoire, comme nous le verrons plus loin dans l’article.

Quand vaut-il la peine de surveiller le paramètre “flux de confiance” ?

Il existe quelques situations particulières où Majestic SEO permet de déceler les points bloquants, voici les plus communes :

  1. Le site présente un TF et CF élevé, mais le site ne se positionne pas sur les mots-clés, probabilité : la partie on-site doit être revue, il manque sans doute du contenu ou la partie technique n’est pas optimisée.
  2. Le site a un TF et CF bas, mais le site obtien de bonnes positions et un bon trafic, les probabilités : la première, le domaine a probablement un référencement on-site bien optimisé, la seconde, il se positionne sans doute sur des mots-clés peu concurrentiels (par exemple local), la troisième, le site dissimule ses liens avec des techniques de cloaking (permets de bloquer l’accès des robots Majestic SEO).

Trust Flow vs Url Rating

Ahrefs est le concurrent direct de Majestic SEO. L’UR est la métrique d’Ahrefs, elle note également sur une échelle algorithmique de 100 la qualité des liens. Les liens internes et externes sont pris en compte. Ahrefs nous informe que plus l’URL Rating est élevée, plus les résultats de recherche de Google sont bons selon leurs recherches, il vaut la peine de s’assurer que ces paramètres sont aussi élevés que possible, car il y a une part de corrélation entre tous cela. Si vous avez les moyens investissaient dans les deux outils afin de comparer les données.

Comment augmenter le “Trust Flow” dans la pratique ?

Si vous souhaitez augmenter votre Trust Flow, voici quelques conseils :

  1. Blast SEO : oui, malheureusement, les anciennes méthodes sont toujours utilisées, elles peuvent rapidement augmenter le TF. Nous parlons ici d’obtenir beaucoup de liens dans un laps de temps très court avec des contenus de mauvaise qualité. Ils peuvent augmenter rapidement le TF, mais donneront-ils de meilleures positions à vos mots-clés ? Pas nécessairement voire un déclassement. Le TF peut être manipulé facilement, c’est pourquoi il n’est pas recommandé de le faire de cette manière.
  2. Obtenir des liens à partir de sites de haute qualité : la question qui est souvent posée, “Google a-t-il fourni une telle liste ou dit-il quels liens sont utiles ?” Malheureusement, ce n’est pas le cas.

Un bon domaine un domaine qui répond à certains critères

  • Un trafic élevé avec des milliers de visiteurs par mois,
  • Il a un “bon historique” sur Google, il est présent sur le web depuis plusieurs années et il a toujours
  • été dans la même thématique (vous pouvez le consulter avec la WaybackMachine).
  • Il a des positions élevées pour des mots-clés dans votre thématique. Grâce à cela, il y a de fortes chances que, votre article se positionne en tête des de votre mot-clé de longue traîne et il y a alors une chance de conversions (si un CTA correctement visible est affiché).
  • Il a des paramètres élevés dans les outils Majestic, Ahrefs ou Moz.
  • Il a des liens avec des domaines forts.

Quels sont les liens que je dois obtenir pour augmenter le Trust Flow ?

Avant tout, la règle clé est d’obtenir des liens à partir de sites ayant un TF plus important que votre domaine. Un autre aspect consiste à obtenir des liens à partir du plus grand nombre de domaines possible. N’oubliez pas non plus de diversifier les types de liens (dofollow et nofollow) et les ancres (URL, marque, ancre exacte ou partielle).

Diversifier la typologie des liens

  1. Les annuaires thématiques et puissants, il y en a une poignée, mais ça vaut quand même la peine,
  2. les forums thématiques,
  3. les commentaires de blogs thématiques,
  4. les articles sponsorisés.

Les articles fonctionnent le mieux en général. Il faut aussi mettre l’accent sur le contenu de l’article afin d’améliorer le contexte du lien. Par conséquent, si votre budget ou le temps le permet, il vaut la peine d’investir dans de telles activités.

Trust Flow et les algorithmes de Google

Comme nous l’avons déjà mentionné, le Trust Flow est un indicateur d’une société privée (Majestic). Les algorithmes de cet outil ne sont pas liés à Google. Cet indicateur ne doit pas être corrélé avec les résultats de recherche dans Google. Pourquoi ? Parce que personne ne connaît aussi bien l’algorithme de Google que Google. Comme nous l’avons vue, le Trust Flow peut être gonflé artificiellement par un blast Xrumer ou GSA, par exemple. Il convient également de mentionner que l’outil montre le résultat des données historiques et que Google pondère certains liens (il ne prend pas en compte certains liens dans son calcul). 

Trust Flow et réseaux privés

Beaucoup d’agences de référencement ou d’experts ont leurs propres réseaux privés de sites. Ils peuvent être classés en :

  • Blogs crées sur des noms de domaines expirés,
  • Des sites thématiques neufs,
  • Des blogs 2.0 basés sur des CMS gratuits (blogspot, weebly, etc.),
  • Et d’autres solutions plus ou moins exotiques.

Les réseaux de sites privés donnent souvent de très bons résultats. C’est pourquoi chaque société/consultant veut cacher ses domaines à la concurrence. Ils font cela pour que la concurrence ne découvre pas la stratégie, ne la duplique pas ou même ne l’améliore pas afin de ne pas être surpassée. Pour cette raison, les experts bloquent très souvent l’accès aux sites web aux outils externes, avec les fichiers .htaccess. De cette façon, le concurrent n’aura pas accès à Ahrefs, Majestic SEO et autres logiciels similaires. Dans ces conditions, un faible TF peut ne pas avoir de corrélation avec les résultats, car les données ne comportent pas tous les liens. 

Comment détecter les pages cachées ?

Si les outils externes ne fournissent pas de données, comment les détecter ? Ce n’est pas si facile. Il peut être extrêmement difficile de trouver les sites cachés. Comme les experts SEO ne bloqueront naturellement pas les liens pour les robots Google, vous devez les rechercher dans les résultats de recherche. Les commandes Google vous seront utiles, par exemple “amazon.fr -inurl:amazon.fr”. Une fois que vous avez trouvé plusieurs URLs, vous pouvez approfondir votre analyse en remontant les IP des sites afin de remonter le réseau entier.

cachersonsitedemajesticsemrushetahrefs

RÉSUMÉ

Le TF est une donnée qu’il vaut la peine de suivre, car elle nous donne des signaux sur la qualité des liens. Certes, il n’y a plus le page rank et donc en raison du manque de données détaillées sur l’algorithme de Google, il est intéressant d’analyser les informations provenant d’outils externes. Dans certains cas, il est possible de trouver une corrélation dans les résultats de recherche, dans d’autres pas.

Sujets Connexes