06 50 46 27 02 contact@lesmarketing.fr

L’un des facteurs qui influent le plus sur le SEO d’un site est le profil des liens. Il arrive que nombre d’entre eux proviennent de domaines de mauvaise qualité, voire de domaines spammés, ce qui peut entraîner la baisse des positions des mots-clés ou l’application d’une pénalité par Google. Comment identifier les liens nuisibles aux SEO et comment les supprimer en utilisant Google Disavow ?

Qu’est-ce que Google Disavow ?

Google Disavow est un outil utilisé par les propriétaires de sites afin de désavouer les liens backlinks. Vous pouvez y accéder à cette adresse : google.com/webmasters/tools/disavow-links-main.

Cet outil permet de signaler les liens ou les domaines à Google afin qu’il arrête de prendre en compte les liens. Mais avant d’en arriver là, vous devez savoir où chercher les informations sur les liens entrants et comment les analyser.

Les outils pour l’analyse du profil des liens

Pour avoir une meilleure idée de la liste des liens menant à votre domaine, vous pouvez l’obtenir de plusieurs manières différentes. Voici, la liste des outils :

1. La Google Search Console

Le meilleur moyen de trouver gratuitement vos backlinks est d’utiliser la Google Search Console, c’est un outil indispensable pour toute personne impliquée dans le processus de référencement.

Pour accéder aux liens entrants de votre site : une fois que vous êtes dans la GSC, il faut cliquer sur l’onglet “Liens”, où vous avez accès aux “principaux sites d’origines”.
GSC-principauxsitesdorigines

Malheureusement, Google n’en fournit pas la liste complète, de plus, dans l’onglet “liens”, il y a, aussi d’autres informations :

  • les domaines ayant le plus grand nombre de liens entrants,
  • les textes le plus souvent utilisés comme ancrage,
  • les liens internes situés au sein de votre site.

Lorsque vous souhaitez obtenir la liste complète des liens, il faut cliquer sur “Principaux sites d’origine”, il est alors possible de télécharger la liste des backlinks au format CSV. Cette liste ne contient pas tous les liens vers votre domaine, mais seulement un échantillon, donc vous devez aussi utiliser d’autres outils ou techniques.

2. Avec les footprints

Une autre façon rapide de vérifier les liens entrants est de taper la commande “votredomain.fr -site:votredomaine.fr” dans Google. Cela vous donnera une liste des pages où apparaît le lien vers votre site. Ce n’est pas une méthode pratique et rapide, mais elle peut permettre d’accéder rapidement à un échantillon aléatoire de liens.

3. Ahrefs

Ahrefs est l’un des outils payants les plus populaires pour l’analyse des backlinks. Il le doit à sa très grande base de données. En outre, il dispose d’un certain nombre de fonctionnalités utiles, telles que l’analyse du trafic du site à partir de mots clés.

Le rapport Ahrefs, contrairement à la Google Search Console, vous donne déjà quelques informations et un aperçu de la puissance de certains liens et domaines. Par exemple avec le “Domain Rating”, ancre de lien ou nombre de liens sortants d’une page profonde. Grâce à cela, vous pouvez les diviser en deux catégories : celles qui sont précieuses, celles qui sont potentiellement nocives et celles dont vous n’êtes pas sûrs et qui nécessiteront une analyse plus détaillée.

4. Majestis SEO

Majestic, comme Ahrefs, est un outil payant, il vous permet d’obtenir des informations sur les liens entrants de votre site.

À quoi faut-il faire attention lors de l’analyse des backlinks ?

Une fois que vous avez une liste de liens menant à votre site, vous pouvez l’analyser en utilisant les informations que vous avez obtenues plus tôt dans le rapport Ahrefs ou Majestic.

Pour évaluer un lien ou un domaine, le plus important sera d’examiner les données pertinentes obtenues à partir de ces outils. Voici une sélection de données pour vous aider à évaluer un lien ou un domaine donné.

1. Le Trust Flow (TF), disponible dans Majestic : il détermine la qualité des liens entrants vers un domaine donné. Plus le ratio est élevé, plus le domaine sera de qualité. Si il est proche de zéro, cela signifie que les liens de ce site n’auront probablement pas beaucoup de valeur.

2. Domain Rating (DA) et URL Rating (UR) : ils sont des indicateurs Ahrefs, qui définissent la popularité et l’autorité d’un domaine (DA) et d’une page profonde (UR). Leurs valeurs peuvent aller de 0 à 100, plus elles sont élevées, mieux c’est. 

3. Le nombre de liens sortants d’un domaine donné (indicateur disponible dans Majestic et Ahrefs) : moins il y a de liens sortants d’un site, plus il est difficile de les obtenir. Cela peut signifier qu’il vous sera utile d’avoir au moins un lien sur ce site. À l’inverse, si le nombre de liens sortants est élevé, cela peut vous amener à la conclusion que chaque utilisateur pourra facilement placer un lien vers son site, et que le portail lui-même est “spammé” et n’a pas beaucoup de valeur. Bien entendu, vous devez également vérifier quel est le rapport entre les liens sortants avec l’attribut “dofollow” et ceux avec l’attribut “nofollow”. Si la plupart d’entre eux sont “dofollow”, cela signifie, en termes simples, que le portail transmet une grande partie de sa “puissance”.

4. Estimation du trafic à partir de mots-clés organiques (disponibles avec Ahrefs) : à l’aide de cela, vous pouvez savoir si le trafic du site augmente, diminue, ou s’il n’y a probablement pas de trafic du tout.

5. Les ancres d’un lien donné (disponible dans Majestic et Ahrefs) : il est important d’examiner les ancres des liens provenant d’un domaine donné en fonction de leur contenu. Lorsqu’on les examine sous l’angle de Google, les ancres les plus naturelles semblent être celles qui contiennent l’URL complète du lien, par exemple https://votredomaine.fr/lien1/. Les moins sûrs sont les “correspondances exactes”, c’est-à-dire les ancres contenant uniquement le texte du mot-clé, par exemple “agence seo”, cela peut s’avérer très nuisibles.

6. Date d’enregistrement du domaine : si un domaine a été enregistré relativement récemment et qu’il comporte de nombreux liens sortants avec l’attribut “dofollow”, cela peut signifier qu’il n’a pas beaucoup de valeur.

Les indicateurs ci-dessus ne sont que quelques-uns de ceux que vous pouvez examiner lors de l’analyse des liens et des domaines et peuvent ne pas être suffisants pour l’évaluation. Si vous n’êtes pas sûr de votre évaluation et que vous ne savez pas si les liens d’un site particulier peuvent vous être préjudiciables, il vaut la peine d’examiner les liens de qualité douteuse. Comment faire ? Simplement, en visitant le site et en évaluant son apparence, l’environnement thématique d’un lien donné menant à votre site et si le site est actif. En outre, il est intéressant d’examiner la visibilité du site dans les moteurs de recherche pour les mots-clés, grâce à des outils tels que SEMrush ou Yooda Insight. Ils indiqueront le nombre de mots sur lesquels apparaît le domaine. Par exemple : sur les dix premières places dans Google. S’il y a peu ou pas de mots de cette thématique, il est probable que le site n’aura pas beaucoup de valeur ajoutée pour vous.

Si vous voulez consacrer plus de temps à l’analyse, un outil supplémentaire qui peut vous aider à examiner l’historique d’un domaine donné avec web.archive.org, où, après avoir entré l’URL, vous pouvez visualiser l’historique du site. De cette manière, vous pouvez vérifier si, par exemple, il y a un mois ou un an, un site donné n’était pas un site de phishing pour les données ou l’argent des utilisateurs ou un site pour adulte.

Comment préparer le fichier pour l’outil Disavow après l’analyse du profil des liens ?

Lorsque vous avez choisi les liens et les domaines, que vous voulez désavouer, vous pouvez commencer à les intégrer dans un fichier .txt, mais n’oubliez pas de conserver l’encodage UTF-8. Si vous utilisez également des domaines, vous devez ajouter une ligne avec la commande : “domaine :”. Le fichier peut également contenir vos commentaires. Dans ce cas, n’oubliez pas de commencer la ligne par le symbole “#”.

Après avoir importé la liste de liens, on vous demandera en outre si vous êtes sûrs de vouloir utiliser cette fonction. L’analyse des profils de liens est souvent un travail long et laborieux, dans lequel il vaut mieux s’appuyer sur les connaissances et l’expérience des experts du netlinking, afin d’être sûr des résultats obtenus.