06 50 46 27 02 contact@lesmarketing.fr

Google évalue la qualité du contenu publié en analysant son originalité. Si les algorithmes des moteurs de recherche (et en particulier l’algorithme Panda) détectent les mêmes textes publiés sur plusieurs sites, ils décident eux-mêmes qui en est l’auteur. Ils ne le font pas objectivement : les domaines les plus forts sont considérés comme propriétaires du contenu, atteignant des positions plus élevées dans les résultats de recherche. Et que deviennent les sites web considérés comme des plagiaires ? Ils disparaissent du classement de Google. Les conséquences de la duplication de contenu peuvent être très graves, aussi pour éviter le risque de perte de visibilité, nous vous recommandons de lire notre guide complet ou de contacter notre agence SEO.

duplicationdecontenuexterne

Qu’est-ce que la duplication de contenu ?

Commençons par une définition. La duplication du contenu est l’apparition de textes dupliqués sur différentes pages. Dans le cas de contenus dupliqués externes, par exemple, des copies de vos contenus peuvent être trouvées chez vos concurrents ou partenaires. Du point de vue du moteur de recherche, le fait d’avoir des descriptions identiques équivaut à une mauvaise qualité du contenu, voire à son vol. Tout cela conduit à une position dans les résultats de recherche beaucoup plus basse que ce que vous souhaiteriez.

Lorsque le moteur de recherche détecte un contenu dupliqué, il est objectivement incapable d’évaluer qui en est le créateur. Le processus d’indexation se déroule en continu, et l’index ne comporte aucune date d’indexation du contenu. Par conséquent, on ne sait pas quelle page a publié le texte en premier. Par conséquent, Google attribue un domaine plus fort, même s’il aurait pu dupliquer le texte.

Il existe également un deuxième type de duplication de contenu : la duplication interne de contenu. Il s’agit d’une situation où le même texte est dupliqué sur différentes pages de votre site web.

Comme la duplication de contenu, c’est un algorithme Panda

Un algorithme spécial du moteur de recherche Google, portant le joli nom de Panda, est chargé d’évaluer la qualité du contenu. Depuis 2011, le mécanisme impose des sanctions aux sites web ou réduit leur position en cas de duplication de contenu détectée. L’objectif de cette action est de fournir à l’utilisateur des sites web de la plus haute valeur de contenu possible. Selon les googlers, le contenu dupliqué ne transmet pas d’informations pertinentes aux internautes et ne répond pas à leurs besoins d’information. De plus, les textes copiés sont souvent traités comme un vol de propriété intellectuelle et une tentative de manipulation des algorithmes de Google.

Vous pouvez également vous renseigner sur la duplication du contenu dans le support de Google : https://developers.google.com/search/docs/advanced/guidelines/duplicate-content?hl=fr.

Les raisons les plus courantes de la duplication externe du contenu

Souvent, les propriétaires de sites ne se rendent pas compte qu’ils ont de la duplication de contenu sur certaines pages. La copie inconsciente de textes sur plusieurs pages conduisent à la création de contenus dupliqués. La duplication externe des textes entraîne également la création de contenus dupliqués :

Placer des informations identiques sur l’entreprise dans les catalogues, les médias sociaux, les sites web partenaires

Rédiger un texte intéressant sur “qui sommes-nous” demande généralement plus de temps et d’efforts. La façon dont vous vous présentez façonne votre image sur le web. Cependant, vous devez vous rappeler de ne pas copier votre super biographie et de ne pas la coller dans d’autres pages par lesquelles vous voulez vous présenter. Il est préférable d’avoir deux contenus distinct, un pour votre site web et l’autre pour les autres médias.

Attention ! Google est de plus en plus performant dans l’indexation des contenus publiés sur les sites de réseaux sociaux. Par conséquent, évitez de copier les textes de votre site web dans les autres médias sociaux.

Utilisation des descriptions de produits sur Cdiscount, Amazon…

Une duplication involontaire du contenu est également créée lorsque les descriptions de produits, qui ont été forcées et préparées dans une optique de référencement, atterrissent sur des marketplaces. Lorsque vous vendez par le biais d’autres canaux de distribution sur Internet (par exemple Cdiscount, Amazon, ManoMano, etc.), vous ne devez pas copier votre contenu dans la description des fiches produits des places de marchés. Les portails et les agrégateurs d’enchères célèbres sont généralement bien notés par Google et ont une bonne réputation. C’est donc à eux, et non à vous, que sera attribuée la paternité de vos textes.

Utilisation de contenus fournis par des fournisseurs, distributeurs, partenaires

Même si votre partenaire, fabricant ou distributeur, fournit des descriptions de produits et des documents marketing officiels, ne les utilisez pas sur votre site web. Il est essentiel de modifiier les textes avant de les publier dans votre boutique en ligne.

Envoi de communiqués de presse, d’articles sponsorisés déjà publiés sur notre site

Lorsque vous créez un article, un communiqué de presse sur les changements majeurs de votre entreprise que vous allez envoyer aux éditeurs, partenaires, agences de presse, n’incluez en aucun cas ce contenu sur votre site web. N’oubliez pas que l’envoi de textes à des sites externes comportent le risque de duplication du contenu.

Édition de contenu basée sur des sources externes

Lors de la création de textes pour votre site web et si vous vous inspirez de sources externes, par exemple en utilisant des informations de définition, des données, des rapports, vous pouvez par inadvertance créer une duplication du contenu. Essayez d’écrire avec vos propres mots et n’oubliez pas d’ajouter des conclusions, des points de vue et des observations supplémentaires pour enrichir l’étude.

Connexion avec un service d’agrégation de contenu comme PaperBlog, NetVibes, etc…

Vous pouvez rencontrer des services qui regroupent le contenu d’autres sites web. Leur but est de fournir à un groupe cible spécifique des textes sur un sujet donné. La connexion d’un blog à un tel agrégateur permet généralement d’augmenter le trafic, d’acquérir de nouveaux utilisateurs, mais entraîne également la duplication des textes, ce qui nuit à l’évaluation de votre site par les algorithmes de Google.

Les synonymes

Les textes synonymes sont des anciennes méthodes SEO. Ils ont permis de saturer le web avec un contenu de qualité moyenne, voire très médiocre, à faible coût. Aujourd’hui, il faut éviter la création et la publication d’articles avec des synonymes car ils conduisent souvent à une duplication de contenu.

Formules juridiques, contenu de la politique en matière de cookies,

La duplication du contenu est également causée par des formulations juridiques répétitives, qui doivent être utilisées, par exemple, par tous les propriétaires de boutiques en ligne ou de sites web opérant dans un secteur donné. Il s’agit, entre autres, du contenu de la politique en matière de cookies, des règlements, des documents expliquant le TODO, de la politique de retour, des plaintes, etc. Tous ces documents ne sont pas pertinents du point de vue du référencement, il est donc préférable de bloquer l’indexation de ces pages. D’autre part, préparez un texte sur les cookies sous la forme d’un mot de passe humoristique, en mettant l’accent sur le caractère unique de ce document.

Le vol de contenu

La pire chose que vous puissiez faire avec votre site est de voler le contenu d’autres sites web (concurrents !). Vous violez ainsi le droit d’auteur, ce qui peut avoir des conséquences juridiques, et vous dupliquez les textes, exposant le site à des sanctions de la part du moteur de recherche Google. Ne copiez jamais les descriptions de produits, les catégories, les articles de blog et investissez dans votre propre contenu original !

Les conséquences de la duplication

Qu’arrive-t-il au propriétaire d’un site web si les algorithmes de Google détectent un contenu en double ? Les conséquences sont importantes, car elles affectent les effets du SEO, et pire encore, elles donnent lieu à la possibilité d’imposer une pénalité manuelle ou algorithmique sur le site web. Dans le support de Google, nous lisons :

Le pire effet du duplicate content est la suppression de la page de l’index Google et donc des résultats de recherche organique. Cela peut affecter l’ensemble du domaine ou seulement des pages où l’algorithme Panda a détecté des contenus dupliqués. Une telle conséquence est relativement rare, mais l’indexation du site est une menace réelle.

Le plus souvent, les doublons externes conduisent à :

  • Diminution des positions du site web dans le classement de Google,
  • Réduction de la visibilité de la marque dans les résultats de recherche,
  • Une diminution du traffic,
  • Une moindre chance de conversion.

Le contenu dupliqué est très souvent responsable des fluctuationsSEO par rapport aux mots-clés. Cela crée à son tour le risque de ne pas atteindre le client potentiel au moment même où il recherche des produits et des services que nous sommes en mesure de lui fournir.

Duplication de contenu : comment vérifier si la duplications de contenu ?

La solution recommandée est de vérifier régulièrement l’unicité du contenu du site. Il est difficile d’empêcher la copie du texte publié sur le site (dont nous parlons un peu plus loin), de sorte que notre propriété intellectuelle peut être violée à tout moment. Et si le plagiat est fait par un domaine plus fort, nous serons probablement frappés pour avoir copié le contenu. Nous pouvons détecter les contenus dupliqués de manière très simple en utilisant des outils dédiés (appelés “duplicate content checker”) ou en utilisant le moteur de recherche Google.

Comment vérifier le contenu dupliqué directement dans le moteur de recherche Google ?
Le moteur de recherche Google est la source d’information la plus fiable sur les contenus dupliqués. Nous pouvons vérifier gratuitement si certaines parties du contenu de notre site se trouvent également sur d’autres sites.

  • Copiez une partie de votre contenu présent sur votre site.
  • Ouvrez le moteur de recherche Google.
  • Collez le contenu copié et ajouter les guillemets.
  • Google vérifiera s’il y a une correspondance exacte avec votre texte dans son index.
  • Les doublons apparaîtront dans les résultats de la recherche, et la correspondance exacte sera en gras dans la description.
  • Si Google trouve beaucoup de pages avec le même contenu, il masquera les résultats sous le bouton :
    resultatsderecherchesetduplicationdecontenuVérifier l’unicité du contenu présent sur les autres sites internet, l’inconvénient de base avec cette technique : seul un court fragment du contenu peut être vérifié et non la totalité. Si vous vouliez vérifier la duplication de tout votre contenu de cette manière, cela vous prendrait certainement beaucoup de temps.

Copyscape : l’un des meilleurs vérificateurs de contenu de doublons

L’un des meilleurs et plus précis programmes de détection de contenus dupliqués externes est Copyscape. Le programme peut être testé dans sa version gratuite qui est limitée. En souscrivant à un abonnement, vous pouvez, entre autres, vérifier plusieurs URL, et vérifier l’unicité du contenu, qui apparaît dans un rapport facile à télécharger. En outre, Copyscape est également utile pour vérifier l’originalité du contenu soumis par les rédacteurs.

Élimination des contenus dupliqués sur le site

Vous avez trouvé des contenus externes et après ? Vous avez plusieurs solutions, et selon la recommandation du support Google, vous devez simplement réécrire le texte. 

L’élimination des contenus inévitables consiste à :

  • Réécrir les textes dupliqués ou d’extraits de ceux-ci,
  • Exclure de l’indexation les pages dont les contenus ne servent pas et qui ne devraient en principe pas apparaître dans les résultats de recherche (règlements, politique en matière de cookies, etc.),
  • Copier dans une image le contenu dupliqué, qui doit malheureusement être laissée sur le site.

Comme le conseille Google, si quelqu’un a plagié votre contenu, vous pouvez le contacter et lui demander de le supprimer. Dans le pire des cas, il y a toujours un procès. Cependant, cette solution n’est pas recommandée du point de vue du SEO, le moteur de recherche ne sait pas ce qui se passe en dehors du web, donc lorsqu’il détecte une duplication, il vaut mieux l’éditer immédiatement.

Protéger les contenus contre le vol

Malheureusement, il n’existe aucun moyen efficace de protéger le site contre le vol de contenu. Vous ne pouvez que compliquer la tâche des voleurs qui n’ont pas de compétences avancées en programmation pour dupliquer le contenu.

Parmi les méthodes techniques les plus courantes qui rendent difficile la copie du contenu, on peut citer :

  • Bloquer le bouton droit de la souris sur la page,
  • Verrouillez la sélection et la copie du texte,
  • Ajout d’un lien vers la page au texte copié,
  • Verrouillage des images liés à des liens hypertextes.

Duplication externe du contenu pour résumer

L’unicité du contenu est l’un des facteurs les plus importants influençant l’évaluation du site internet par les algorithmes de Google. La rédaction de vos propres textes est un investissement qui portera ses fruits sous la forme d’une visibilité accrue du site Web dans les résultats de recherche organiques. Vous devez également vous rappeler de surveiller régulièrement les contenus externes, les utilisateurs non avertis peuvent facilement dupliquer votre contenu, ce qui, malheureusement, aura un impact sur les effets du SEO.