06 50 46 27 02 contact@lesmarketing.fr

Vous êtes-vous occupé du SEO de votre entreprise ? Mais le site ne se positionne pas dans Google. Il se peut que le site web soit soumis au phénomène de cannibalisation des mots-clés. Comment détecter la cannibalisation et la combattre efficacement ? Nous en parlons dans l’article ci-dessous.

cannibalisationseo

Cannibalisation, quel est ce phénomène ?

La cannibalisation de mots-clés est une situation dans laquelle plusieurs pages d’un site : site vitrine ou boutique en ligne, sont optimisées pour un même mot-clé. Le résultat d’une telle stratégie est un chevauchement mutuel des URL dans les résultats de recherche.

Il y a quelques années encore, un tel phénomène ne posait pas de problème, et les situations dans lesquelles un service était affiché plusieurs fois pour un mot-clé donné était courant. Aujourd’hui, cependant, l’algorithme de Google limite fortement l’affichage de différentes pages dans les résultats de recherche, qui appartiennent au même domaine, et la cannibalisation peut entraîner des problèmes SEO. Toutefois, une situation peut toujours se produire lorsque le service affiche par exemple 3 pages dans le TOP3, et c’est une situation favorable car vous dominez les résultats de recherche malgré la cannibalisation. Mais en fait, c’est un phénomène qui se fait de plus en plus rare, donc si ce phénomène n’existe pas et que vous observez des sauts dans le temps, alors vous devriez agir.

Quels sont les pages les plus vulnérables à la cannibalisation des mots-clés ?

Il s’agit principalement de sites monothématique, avec un contenu très similaire sur plusieurs pages, ainsi que de portails d’information et de blogs thématiques fréquemment mis à jour. La cannibalisation peut également se produire sur les boutiques en ligne, où certaines pages sont optimisées de la même manière.

Les raisons de la cannibalisation des mots-clés

  • La duplication de la balise titre : le même ensemble de méta-données sur de nombreuses pages peut conduire à une mauvaise interprétation par les robots des moteurs de recherche
  • La duplication du contenu interne : comme la sur optimisation des textes avec les mêmes mots clés.
  • La duplication des balises Hn : H1 à H6 sur différentes pages ou utilisation d’attributs ALT similaires dans les images
  • Les liens internes et/ou externes incorrects : utiliser les mêmes ancres et y placer des liens qui mènent à différentes pages.
  • La mauvaise mise en œuvre ou absence de balises canoniques rel=”canonical”, les balises canoniques informent le robot Google que nous sommes conscients de la présence d’un même contenu sur plusieurs pages, il convient de veiller à leur bonne mise en œuvre
  • Des mauvaises redirections 301 ou leur absence : le fait de rendre les redirections vers des catégories ou des produits thématiquement éloignés d’une sous-page donnée peut provoquer une cannibalisation

Comment détecter la cannibalisation sur un site web ?

Si, pour un mot-clé, la position varie (par exemple : un jour il est dans le top 10, et le jour suivant dans le top 50), commencez à observer sur quelles pages le mot clé est indexée.

Si vous remarquez que l’URL indexée change également avec le changement de position, cela signifie très probablement de cannibalisation.

Comment lutter contre la cannibalisation des mots-clés ?

Vous savez déjà que le phénomène de cannibalisation est apparu sur votre site web. Vous avez déjà identifié les pages qui se battent pour une position dans le SERP pour un mot-clé. Et maintenant ? Tout d’abord, vous devez réduire considérablement l’occurrence du mot-clé sur les pages moins importantes et essayer d’augmenter son occurrence sur la page qui vous intéresse le plus. Une autre solution, selon la raison et les possibilités, pourrait être par exemple : fusionner les pages en une seule et les rediriger, utiliser des liens canoniques, améliorer les liens internes (externes) et/ou l’ancrage du texte, utiliser des redirections 301, corriger le contenu avec la division de sujet.

Où chercher la cannibalisation des mots-clés ?

Pour détecter les variations de position, il faut utiliser des outils de monitoring, comme : Monitorank  ou SEMrush entre autres. La Google Search Console peut également être utile. Il existe plusieurs médias autre que la page HTML, il y a les fichiers : DOC ou PDF qui peuvent être responsables de la cannibalisation, car Google index également le contenu de ces documents. 

Vérification avec la Google Search Console

  • Dans le cas de la Google Search Console, vous pouvez rechercher la cannibalisation à deux endroits différents.
  • La première méthode : dans l’onglet “Performance”, grâce à la Google search console, vous pouvez analyser des mots clés, et cibler les URLs.
  • La seconde méthode : c’est-à-dire dans l’onglet “Apparence dans les résultats de recherche”. Dans ce cas, vous analysez les balises de double titre : il est nécessaire de vérifier le paramètre canonique ici, car il peut indiquer la forme correcte de la page, même malgré les doubles balises.

Vérification avec Screaming Frog

Dans Screaming Frog, vous faisiez un crawl complet et vous allez ensuite à l’onglet “Pages Titles” pour vérifier les contenus des balises titre.

Sujets Connexes