06 50 46 27 02 contact@lesmarketing.fr

Qu’est-ce que le référencement?

Qu’est-ce que le référencement ?

C’est une question qui est posée régulièrement, souvent qualifiée de matière morte, faisons le point sur cette technique webmarketing et sur son extraordinaire rentabilité.
Je m’appelle Julien Zearo et je m’occupe de projets dans le référencement depuis 2 ans. J’ai rédigé cette page pour vous aider à comprendre les bases de l’optimisation et du positionnement des sites web. Elle a été conçue pour présenter les questions clés, et les fondements du référencement. Si, outre vos connaissances, vous recherchez également un partenariat pour l’optimisation et le positionnement de votre site web, contacter nous par notre page d’agence seo Montpellier

SEO : définition et traduction

Le SEO (Search Engine Optimization) est littéralement une optimisation pour un moteur de recherche. Il s’agit d’un processus visant à améliorer la visibilité dans les résultats de recherche organique (organique, c’est-à-dire non rémunéré, comme dans le cas de la publicité de Google sous la forme de liens sponsorisés AdWords). Beaucoup de gens identifient le référencement comme un processus d’optimisation de site, mais le référencement est quelque chose de plus compliqué. Il s’agit à la fois d’améliorer les aspects techniques du site web, d’élargir son contenu et de gagner des liens vers d’autres domaines sur le web (et c’est un sujet beaucoup plus vaste que les catalogues de référencement, qui appartiennent déjà au passé). Que dit Wikipedia à ce sujet ?

 definition-seo-wikipedia

 La définition de Wikipédia du référencement (je ne la donne qu’à titre d’exemple, car il y a beaucoup de mots dans cet article du wiki)

Le SEO dans le monde

Dans le monde, le référencement est compris comme l’ensemble des processus liés à la construction de la visibilité et à l’acquisition de trafic à partir de résultats de recherche gratuits (ce qu’on appelle la SERP, ou Search Engine Result Page). Le référencement a un impact sur tous les facteurs améliorant le classement et la visibilité.

À qui s’adresse le référencement ?

Le SEO a depuis longtemps cessé d’être un service utilisé par les initiés. Aujourd’hui, le référencement est une technique généralement disponible qui est utilisée par les sites web dans tous les domaines et avec une portée différente. Voici les avantages du SEO pour les entreprises  :

  • Les grandes entreprises et fabricants : internet ouvre la voie à la recherche de nouveaux partenaires commerciaux, élargissant le cercle des entrepreneurs. En période d’hyperconcurrence, où rien n’est constant, les entreprises doivent être préparées aux changements, miser sur le développement et l’afflux de nouvelles commandes.
  • Les sites e-commerce : en règle général, les sites de commerce en ligne n’ont pas de local et donc ne peuvent pas faire de la publicité classique, le levier principal est donc Internet. Cela rend l’optimisation du référencement naturel important et permet d’acquérir une indépendance, en évitant les intermédiaires tels qu’Amazon.
  • Les sites web des petites entreprises et des entreprises locales : les sites doivent être optimisés principalement parce que leur portée et leurs possibilités de gagner un grand nombre de clients sont limitées par leur marché. Les petites entreprises ne disposent généralement pas de service marketing, et même si, il n’y a généralement pas les compétences en interne pour obtenir des résultats probants.
  • Les entreprises de niche : les entreprises ayant des activités hautement spécialisées ont l’avantage d’avoir souvent un monopole dans leur région. Toutefois, comme leurs services ne figurent pas parmi les plus fréquemment choisis par les clients ayant accès à des solutions de masse, ils devraient mettre un accent particulier sur la publicité et l’optimisation du site et susciter l’intérêt pour leurs activités auprès d’un plus grand nombre d’utilisateurs.
  • Les startups : les entrepreneurs disposant d’un budget limité utilisent de plus en plus souvent des solutions de référencement, menant ainsi une campagne plus économique que dans les médias traditionnels.
  • Les entreprises qui souhaitent rentrer sur les marchés étrangers et les entreprises internationales : le positionnement peut être un moyen de développer une entreprise en conquérant de nouveaux marchés. Google est le leader dans presque tous les pays du monde pour la catégorie « moteur de recherche », ce qui lui permet d’atteindre de nouveaux clients et d’améliorer sa croissance.
  • Les spécialistes fournissant des services médicaux et juridiques : la promotion de ces groupes de professionnels par le biais du positionnement est intéressante parce que leurs industries fournissent de nombreux mots clés, et aussi parce qu’elles opèrent localement, il n’est donc pas si difficile d’avoir une campagne efficace.
  • Les blogueurs : un blog moderne est souvent un outil professionnel pour communiquer avec d’autres experts dans un domaine donné ou avec des clients, donc tout auteur qui veut se promouvoir doit savoir comment fonctionne le moteur de recherche et comment agir pour y obtenir une bonne position.

En quoi consiste le référencement ?

En pratique, comme je l’ai déjà mentionné, il peut être optimisé :

  • Le contenu du texte (par exemple, lors de la modification de la longueur des articles, de leur titre, de l’ajout de mots-clés, etc,),
  • La structure du site (lorsque nous changeons les éléments de navigation, l’architecture de l’information),
  • La couche technique et visuelle, ainsi que la convivialité (rapidité du site, réactivité, utilisation modérée de la publicité, etc,),
  • Le profil des liens (c’est-à-dire tous les liens menant au site à partir d’autres sites sur Internet).

Par conséquent, limiter le référencement au processus même d’optimisation du code (incluant parfois des métadonnées et des titres) est simplement une erreur factuelle. On dit même parfois : optimisation des pages SEO, ce qui indique clairement que l’optimisation n’est qu’une partie d’un ensemble plus vaste. Le link building, c’est-à-dire le processus d’acquisition de liens de positionnement, est un élément important du référencement.

En pratique, il existe de nombreux facteurs de positionnement. Il y en a plus de 200, bien que personne ne les ait probablement jamais notés. Il serait difficile de le faire car le fonctionnement de l’algorithme de Google est un secret. Dans le cadre de nos activités de référencement, nous nous appuyons sur les directives de Google, notre propre expérience, des tests et des analyses de corrélation.

L’une des formes de présentation des facteurs qu’implique l’optimisation SEO est cet ensemble d »éléments ». Bien que je souligne immédiatement qu’il n’est pas parfait (pour les raisons que j’ai mentionnées au paragraphe précédent) :

La notoriété chez Google

Google calcule la notoriété d’un site internet en fonction des sites web faisant des liens vers lui. La définition de ce calcul est appelée “page rank”. Il est alors simple de comprendre que pour augmenter la notoriété d’un site, il faut réaliser une campagne pour obtenir plus de liens pointant vers son site.

Le PageRank est l’un des algorithmes de base utilisés par le moteur de recherche le plus populaire au monde Google. Elle est exprimée par un nombre entier entre 0 (zéro) et 10. Elle a été développée dès 1998 par Larry Page et Sergey Brian. Depuis de nombreuses années, l’indicateur PageRank est considéré comme le plus important pour évaluer la valeur d’un site web. 

Référencement hors page (off site) et sur la page (on site)

Comme vous pouvez le voir dans la liste ci-dessus, les facteurs de référencement peuvent être divisés en deux catégories : ceux liés au site lui-même (on site, c’est-à-dire sur le site) et ceux liés à l’extérieur du site (off site, c’est-à-dire littéralement en dehors du site). Les facteurs individuels interagissent également les uns avec les autres et il convient d’envisager différentes combinaisons de ces facteurs. De plus, selon le créneau (un mot-clé particulier), les facteurs peuvent avoir un poids et une significations différentes.

Principaux groupes de facteurs de référencement sur la page :

  • Le contenu (principalement du contenu textuel, mais pas seulement ; souvent des textes strictement SEO créés à cette fin),
  • L’architecture (c’est-à-dire la présentation du contenu du site, les liens entre les ressources) HTML (c’est-à-dire la construction d’un site web, pas seulement en HTML bien sûr).

Principaux groupes de facteurs de référencement hors page :

  • Les liens menant au site,
  • Les signaux des médias sociaux*.

Confiance dans le domaine* (par exemple, en ce qui concerne le serveur, l’âge du domaine, les signaux des médias sociaux).
* des questions plus discutables.
Le référencement hors page (qui, dans la pratique, est souvent compris comme un positionnement de page) consiste principalement en divers types de tactiques visant à obtenir des liens.

Questionnement légitime concernant l’optimisation et le positionnement

De nombreux spécialistes se demandent si les facteurs individuels affectent réellement le positionnement dans les moteurs de recherche (en pratique, principalement dans Google) ou s’ils sont seulement corrélés avec des positions élevées. Dans la pratique, il est relativement difficile de le vérifier, car nous évoluons toujours dans un environnement changeant. Il est impossible d’effectuer une analyse. Lorsque nous façonnons un facteur dans le cadre du test, les facteurs externes changent : profil de lien et optimisation des sites de la concurrence (avec lesquels nous « luttons » pour des positions et on ne sait pas si c’est notre site qui a sauté ou est tombé), Algorithme de Google, le comportement des utilisateurs. Cela conduit souvent à des conclusions irréfléchies et injustifiées. Par exemple, de nombreux spécialistes du marketing remarquent à un moment donné que le début des activités dans Google AdWords augmente le trafic avec des résultats organiques. Toutefois, cela ne signifie pas que le site web est devenu plus visible (plus de phrases, de meilleures positions), mais seulement qu’il est utilisé plus souvent (par adresse et nom de marque).

Facteurs quantitatifs et qualitatifs dans les activités de référencement

Je rencontre souvent une idée fausse de la part des partenaires et des clients qui pensent que l’optimisation est un processus unique. Eh bien, certaines questions peuvent être améliorées et adaptées aux exigences de Google en même temps. Il peut s’agir, par exemple, de problèmes liés à la correction de liens internes erronés (définition de redirections, gestion des erreurs 404), au remplacement des liens graphiques du menu par des liens textuels, à l’accélération de la page. Toutefois, de nombreuses questions nécessitent un travail continu et à long terme, compte tenu de l’intensité et de la rapidité de la concurrence.

Afin de rivaliser efficacement dans les résultats de recherche, il est nécessaire de créer un contenu optimisé pour divers sujets et expressions, de façonner la structure optimale du site et de gagner des liens. Dans le cas des liens de positionnement, ce n’est pas seulement leur quantité qui compte, mais aussi leur qualité. Cela ne change rien au fait que vous devez les acquérir régulièrement.

Outils de référencement

Les spécialistes SEO utilisent un certain nombre d’outils pour le diagnostic, l’optimisation et le positionnement SEO. Il n’existe pas d’outil ou d’ensemble d’outils parfaits qui garantisse le succès. Tout d’abord, chaque spécialiste construit l’ensemble de logiciels qui lui convient le mieux. Deuxièmement, même les meilleurs outils ne donneront pas de succès à long terme au positionnement s’ils ne sont pas utilisés par un spécialiste qui peut lire, interpréter les données et les traduire en tactiques d’optimisation et de positionnement efficaces.

Parmi les outils populaires utilisés par les agences et les spécialistes du référencement, il convient de mentionner :

  • Google Search Console (anciennement Goolge Webmaster tools),
  • Des robots qui analysent la structure et les performances du site : Sitebulb, Screaming Frog SEO Spider, ainsi que sur le web (par exemple Ahrefs ou JetOctopus),
  • Outils pour l’analyse du profil des liens : Ahrefs, Majestic,
  • Logiciel marketing et d’analyse de position : Semrush, Yooda,
  • Plugins pour l’optimisation : Yoast SEO (pour WordPress), plugins pour générer des sitemaps,
  • Parfois aussi d’autres éléments de l’écosystème de Google : Google Analytics, Google Trends, Google PageSpeed Insights, Google Structured Data Testing Tool et autres,
  • Outils pour l’analyse de corrélation des facteurs et les études de concurrence (par exemple, SurferSEO).

Le référencement en termes stratégiques

D’un point de vue stratégique, le positionnement et l’optimisation sont :

  • L’acquisition de trafic sans devoir disposer d’un budget pour chaque clic (comme dans le cas de la publicité PPC ou de l’achat d’espace publicitaire sur les portails),
  • Une présence dans l’un des médias les plus populaires, à savoir le moteur de recherche Google,
  • Fournir un point de contact entre la marque et le client lorsqu’il recherche une information ou une offre spécifique (c’est une partie très importante du parcours du client dans presque tous les secteurs).

Ce processus doit être considéré comme faisant partie de la stratégie de marketing numérique dans son ensemble, et non comme un coup d’éclat (dans ce contexte, le terme de campagne de référencement apparaît souvent comme s’il s’agissait d’une sorte d’action s’inscrivant dans un calendrier précis). Le positionnement des pages ne cesse de se poursuivre, et un jour, on ne s’attend pas à ce que la page soit suffisamment positionnée. Le positionnement est un processus continu, car les résultats de la recherche de chaque phrase sont un jeu à somme nulle et l’activité constante des concurrents nous oblige à être actifs pour les chasser et maintenir des positions satisfaisantes. C’est pourquoi vous devez payer continuellement améliorer le positionnement du site web même lorsque celui-ci a atteint une position satisfaisante dans Google.

L’audit de référencement, qu’est-ce que c’est ?

Dans l’optique de débuter une campagne SEO, la question se pose très souvent de savoir ce qu’est un audit SEO. Vous en apprendrez davantage sur la page Audit de référencement, ce qu’il est et les avantages qu’il apporte. J’y décris les analyses que j’effectue afin de déterminer la stratégie d’optimisation et de positionnement du site.

Il convient toutefois de mentionner que l’audit porte à la fois sur l’analyse des questions techniques, du contenu et de la structure du site web, ainsi que sur les facteurs externes (backlinks) et la visibilité du site web dans le temps.

Services de référencement

Si vous savez déjà ce qu’est le référencement et que vous souhaitez établir un partenariat basé sur des conditions transparentes et tenant compte des autres objectifs stratégiques de votre entreprise. Nous serons très heureux de vous aider.

Dans votre demande, veuillez indiquer de quel type de service il s’agit, les sujets qui vous intéressent (mots clés, catégories de produits / services), le budget que vous prévoyez au départ et décrivez la situation actuelle de l’entreprise, et vous recevrez une évaluation de positionnement gratuite. Je commence toujours mes partenariats par un pré audit de référencement. Le délai d’attente pour l’audit est généralement d’environ 1 mois à compter de l’envoi de la demande (en fonction de la file d’attente actuelle).

L’audit SEO comprend l’analyse du code du site web, l’analyse du contenu et des mots clés afin d’atteindre les clients potentiels, la recherche de profils de liens et l’analyse de la concurrence dans le moteur de recherche Google. Tout cela afin de pouvoir mettre en place une campagne de link building efficace à long terme et de positionner votre site web pour qu’il atteigne des positions élevées. Je m’occupe à la fois du positionnement des sites web B2B et du commerce électronique.

Les services de positionnement et d’optimisation ne manquent pas sur le marché Français. Il y a des milliers d’entrepreneurs. Dans chaque petite ville, il existe une agence de référencement. Toutefois, lorsque vous décidez de choisir votre agence, vous devez toujours vérifier les avis de l’entreprise. Ces agences sont souvent de facto des agences de communication, qui créent des sites web (plus ou moins professionnel) et vendent du marketing de médias sociaux, des publicités Google ou du référencement.

Les techniques de référencement : chapeau blanc (white hat), chapeau noir (black hat) et chapeau gris (grey hat)

Le positionnement des pages n’a pas toujours la même signification. Au sein du SEO, il existe deux, voire trois sous-groupes de méthodes de référencement naturel, qui ont des degrés de respect différents pour le positionnement éthique selon Google. Traditionnellement, on parle de techniques de référencement avec chapeau blanc et chapeau noir, et depuis quelque temps, il existe aussi un référencement avec chapeau gris. Le référencement chapeau blanc donne les résultats les plus durables avec les pratiques les plus propres mais aussi les plus longues. Le référencement chapeau noir est une tentative de tricher avec les algorithmes et d’obtenir des résultats rapides dans un délai très court. Cette méthode n’est pas du tout payante car elle ne s’inscrit pas dans une stratégie à long terme. Alors que le référencement chapeau gris est un ensemble de techniques en constante évolution qui s’inscrivent dans les lacunes des directives de Google et donnent de bons résultats avec une mise à jour fréquente du site en fonction des nouvelles règles de positionnement.

Référencement chapeau blanc (white hat)

Ce positionnement utilise uniquement des techniques de référencement entièrement acceptées par Google pour augmenter la position du site web dans les résultats de recherche. Le SEO white hat est une méthode éthique et non intrusive. Une combinaison de ces techniques honnêtes peut améliorer l’autorité du site dans un domaine donné, obtenir des liens fiables et précieux, fournir à l’utilisateur le contenu le plus original et de la plus haute qualité et améliorer la convivialité du site. Grâce à cela, vous gagnez naturellement la confiance du site et gagnez une position élevée dans Google. Le référencement chapeau blanc est plus difficile et plus exigeant, mais le positionnement du site est professionnel et équitable, il met l’accent sur la qualité et non sur la quantité, et ses effets sont beaucoup plus durables que ceux du référencement chapeau noir. Les techniques d’optimisation des moteurs de recherche sont les suivantes : optimisation du code, des en-têtes, de la vitesse de chargement des pages, de la structure des pages et des URL ; création d’un contenu de qualité pour les visiteurs, blogging, link baiting, création de ressources intéressantes sous forme d’infographies, de tutoriels, de tests ; règles de base de Google pour l’optimisation des moteurs de recherche

Référencement chapeau noir (black hat)

Le black hat est un positionnement visant à obtenir la meilleure position dans les SERP de Google par le biais de techniques de SEO non éthiques, telles que le spam indexing, la publication de contenu de mauvaises qualités ou sa duplication, le camouflage, les liens artificiels et l’achat de liens. Le positionnement de chapeau noir est la catégorie de référencement la plus poussée, axée sur les effets rapides, mais non durables et ne faisant qu’accroître, en apparence, l’autorité du site. Google détecte les sites utilisant le référencement « chapeau noir » et les punit sévèrement, en les retirant souvent de leur index ou du moins en les empêchant d’augmenter leur position dans les résultats de recherche. Les techniques les plus importantes de référencement payant : systèmes d’échange de liens, spam indexing, cloaking, blast de liens, pour les plus connus.

Référencement chapeau gris (grey hat)

Le SEO Chapeau gris est une optimisation et un positionnement utilisant des techniques qui n’appartiennent pas entièrement au SEO chapeau blanc ou chapeau noir. Il s’agit d’un phénomène intéressant et d’un certain compromis entre les règles très restrictives du white hat et le référencement non éthique du black hat, le but est de trouver des techniques avancées pour améliorer la visibilité du site dans Google. Les techniques de référencement des grey hat sont également dues au fait que Google est plutôt vague sur de nombreux points, ce qui laisse une certaine marge d’interprétation, et de risque, jusqu’à ce que les règles soient clarifiées. Le référencement « chapeau gris » n’est pas aussi sûr que les techniques « chapeau blanc ». Les spécialistes du référencement qui utilisent ces méthodes « chapeau gris » doivent donc tenir compte du risque que Google considère leurs actions comme une violation des règles qu’il a imposées. Cela est souvent dû au fait que le positionnement se développe de manière très dynamique, de sorte que la technique, qui est aujourd’hui considérée comme conforme aux directives des moteurs de recherche, peut déjà se classer dans un an comme une méthode de chapeau noir, car certaines directives seront clarifiées. La frontière entre le blanc et le gris, ainsi qu’entre le gris et le noir SEO est donc très fluide. En matière de positionnement expérimental, il est recommandé d’être prudent et de garder la main sur le les évolutions des directives de Google.

Le SEO en 2020

Je ne suis pas favorable à l’idée d’écrire sur les tendances d’une année particulière, car cela revient à dire l’évidence ou à épeler la réalité. En SEO, c’est souvent comme une sphère de verre. Cependant, il est certainement utile de prendre en compte un certain nombre de facteurs qui modifient le paysage du marketing sur Internet autour de nous.

Il n’y a absolument pas de tendance en matière de référencement et nous devrions abandonner nos actions (analyse des mots-clés, optimisation du contenu, référencement technique, etc.) En général, ces nouveautés sont un ajout qui permet de tirer encore plus de profit du potentiel du site. Je pense que les principaux facteurs à prendre en compte sont les suivants

Recherche conversationnelle (et vocale), les mots de passe tapés par les utilisateurs peuvent de plus en plus souvent prendre la forme de questions naturelles (comment… etc.). Je recommande ici d’utiliser Ahrefs ou Answer The Public comme générateur de questions, afin de rechercher les interrogations des utilisateurs dans le but d’y répondre et les placer dans le contenu des articles.
Autorité thématique (tout en faisant un usage optimal de la répartition du page rank sur le site pour ne pas trop diluer le pouvoir de positionnement des liens pour un trop grand nombre de sous-pages).
Rich snippets et SXO à l’ère de l’exposition croissante de Google Ads (anciennement AdWords) et des widgets Google, il est de plus en plus important d’attirer l’attention dans les résultats de recherche. C’est pourquoi il vaut la peine de s’occuper de l’apparence des résultats, même lorsque vous êtes en premier lieu, pour obtenir du trafic en plus.