06 50 46 27 02 contact@lesmarketing.fr

La qualité d’un site web peut être évaluée par au moins 100 façons différentes, l’expérience utilisateur est évaluée en général à travers un audit technique. Récemment, on a également beaucoup parlé d’un nouveau facteur de qualité : car il y a de nouveaux signaux à mesurer, les “Core Web Vitals”, c’est-à-dire des indicateurs qui déterminent l‘expérience de ses utilisateurs en termes de vitesse de chargement, d’interactivité et de stabilité visuelle. En un mot : il faut penser aux utilisateurs qui rentrent sur votre site et éviter de les frustrer (avec la vitesse ou encore la nivation). Que se cache derrière les “Core Web Vitals” ?

miseajourGooglewebcorevitals

Les caractéristiques des principaux éléments des “Core Web Vitals”

Les “Core Web Vitals” sont des indicateurs de base du web dans le but d’analyser la convivialité d’un site web et caractériser les sentiments de l’utilisateur à cet égard. Parmi eux, il convient de mentionner :

Largest Contentful Paint (LCP)

C’est le temps nécessaire à un site web donné pour charger le plus grand élément de contenu (par exemple, un bloc de texte, des graphiques). Cet indicateur devrait être chargé en moins de 2,5 secondes.

Délai de première saisie (First Input Delay – FID)

C’est le temps qui s’écoule entre le premier contact de l’utilisateur avec le site web (par exemple, cliquer sur un lien ou un bouton) et la réponse effective du navigateur à cette interaction. Sa valeur devrait osciller en dessous de 100 millisecondes.

Cumulative Layout Shift (CLS)

C’est la somme de tous les changements inattendus (changements de position d’un élément donné) qui se produisent pendant le chargement ou l’utilisation du site web. En pratique, pour calculer cet indicateur, il est nécessaire de mesurer la distance du déplacement de l’objet et de définir la zone de l’écran où le changement est visible. Les deux valeurs sont ensuite présentées sous forme de fraction et multipliées. Le CLS ne doit pas dépasser 0,1.

3 indicateurs pour améliorer votre site

Bien entendu, en utilisant uniquement les indicateurs ci-dessus, vous ne procéderez pas à une analyse complète de la fonctionnalité du site web. Toutefois, en prenant sous la loupe le temps de chargement du contenu sur le site ou le confort de son utilisation, vous pouvez apporter des améliorations dans ces domaines, par exemple en augmentant le nombre de pages vues et de conversions (par exemple, en effectuant un achat, en s’abonnant à une lettre d’information).

Mesurer les éléments “Core Web Vitals”

Des informations sur les éléments “Core Web Vitals” sont disponibles dans le rapport sur l’expérience des utilisateurs du navigateur Google Chrome et dans la Google search console. Les informations présentes dans GSC, sont constituées par les sessions des utilisateurs réels du site. Pour avoir une approche plus global, vous pouvez utiliser Page Speed et Lighthouse (ces outils ne fournissent pas les données du site comme avec la GSC).

Analyse des données à l’aide de l’extension du navigateur

Grâce à l’extension Web Vitals du Chrome Web Store, vous pouvez lire les valeurs de ces metriques calculés directement depuis votre ordinateur et en naviguant sur les pages du site. Dans ce cas, il est facile d’observer l’évolution de l’indicateur CLS qui permet d’identifier les éléments dont la position est variable. Cette méthode permet d’enregistrer des décalages qui ne seront pas détectés par PageSpeed Insights ou Lighthouse. Grâce à cette extension, vous pouvez également analyser quelle interaction a la latence la plus élevée (indicateur FID).

L’importance du SEO technique

Les mauvais résultats d’un site web donné en termes de divers indicateurs liés au référencement et à la qualité globale du site peuvent avoir un impact négatif sur ses résultats SEO, ainsi que sur la satisfaction des utilisateurs (par conséquent, également sur la durée de la session et les conversions).

Résumé

Les “Core Web Vitals” sont des indicateurs utilisés pour évaluer la satisfaction des utilisateurs d’un site. Par conséquent, les améliorations apportées à la partie UX permettront probablement non seulement d’allonger le temps moyen passé sur le site ou de réduire le taux de rebond, mais elles auront également un impact positif sur le SEO. De plus, Google prévoit de rendre ces indicateurs important dans les facteurs de classement.

Sujets Connexes