06 50 46 27 02 contact@lesmarketing.fr

La vitesse de chargement d’un site web est l’un des facteurs de classement de Google. Cela s’applique à la fois à la version de bureau, mais aussi à la page consultée sur votre appareil mobile. Que devez-vous savoir sur ce paramètre ?

rapiditésiteinternetetseo

Le temps de chargement des pages est une question que toute personne qui veut bien optimiser le site devrait connaître. Même le plus beau site web ne remplira pas sa fonction s’il est lent à charger. Dans cette course, il est important que le temps soit le plus court possible, nous analysons la vitesse lors de partie technique de l’audit. Aujourd’hui, je présente une courte série de questions et réponses sur l’importance de la rapidité de chargement du site.

Comment et où vais-je vérifier la vitesse de chargement des pages ?

Pour vérifier cette valeur, vous pouvez utiliser l’outil gratuit de Google https://developers.google.com/speed/pagespeed/insights/?hl=fr. Il suffit de coller l’URL d’un site donné dans le champ, et après environ une minute, l’outil vous indique le temps de chargement du site.

La vitesse de chargement a-t-elle une incidence sur la popularité du site ?

Les recherches menées par Google en 2016 ont révélé qu’une page chargée pendant plus de 5 secondes perd environ 40 % de la conversion par rapport à celle chargée en 1 seconde. Ces informations sont particulièrement importantes pour le secteur du commerce électronique lors de la création du site, mais pas seulement. Les propriétaires de sites web qui ne sont pas des boutiques en ligne doivent également s’assurer que leur site se charge plus rapidement. À quelle vitesse ? Certainement pas plus de quelques secondes.

Combien de temps le site doit-il se charger ?

Pour obtenir une bonne note (couleur verte), votre site web ne doit pas se charger plus de 5 secondes. Un fait intéressant est que même une telle vitesse de chargement des pages entraîne une perte d’utilisateurs estimée à 19 %.

Quelle est la relation entre le chargement des pages et l’UX ?

Lorsqu’il s’agit de l’importance de la vitesse de chargement des pages pour l’expérience utilisateur (UX), la question est simple. Les pages qui se chargent lentement sont tout simplement ennuyeuses. L’utilisateur n’attendra pas indéfiniment, et fermera la fenêtre après quelques secondes. Vous l’avez certainement fait vous-même plus d’une fois. En conséquence, le taux de rebond augmente, ce qui se traduit par la diminution du nombre de pages vues.

Qu’est-ce qui affecte la vitesse de chargement des pages ?

De nombreux facteurs influencent la vitesse de chargement d’un site web. Certaines sont de nature programmatique (par exemple, une utilisation excessive de JavaScript), d’autres résultent de graphiques mal optimisés. Parfois, elle est liée à la lenteur de la connexion Internet de l’utilisateur (sur laquelle nous n’avons aucune influence directe). Il faut savoir que la vitesse de chargement de la page peut réduire les performances du serveur où sont stockés vos fichiers. La vitesse de chargement est également diminuée par des graphiques trop grands (par exemple, pesant plusieurs Mo) et par exemple, un thème non optimisé WordPress. Le nombre de plug-ins qui chargent la page en plus n’aide pas non plus.

La vitesse des pages a-t-elle une incidence sur le référencement ?

En 2010, Google a officiellement confirmé que le temps de chargement des pages avait un impact sur le classement. Jusqu’à présent, elle n’a concerné que les versions de bureau des sites web, et depuis juillet 2018, également le temps de chargement des pages sur les appareils mobiles (vitesse des pages mobiles). En janvier 2020, la société a annoncé sur son blog que dans six mois, une mise à jour sera lancée, qui commencera à punir les sites web qui se charge très lentement sur les appareils mobiles (la soi-disant mise à jour de vitesse Google). Compte tenu de la popularité croissante du mobile, toute personne soucieuse du SEO doit adapter son site web à ces lignes directrices.

Sujets Connexes