06 50 46 27 02 contact@lesmarketing.fr

seotechnique

Qu’est-ce que le référencement technique ?

Le SEO technique (Technical SEO) est une activité de développement web, d’UX et de SEO qui affecte l’algorithme de Google et vise à améliorer la position de Google dans le moteur de recherche. Cela inclut, par exemple, la compréhension par les robots du contenu du site et de son indexation, ce qui affecte en fin de compte le SEO du site dans les SERPs. Sans un bon référencement technique, vous ne pouvez pas obtenir de bons résultats organiques.

Pourquoi mon site peut-il être techniquement faible ?

Dans la plupart des cas, cela se produit lorsque vous voulez économiser de l’argent sur la réalisation du site web. À première vue, un site web semble le plus souvent normal, voire moderne, mais à l’intérieur se trouve des éléments divers (CSS, JavaScript, images, etc.), il est donc possible que le site soit surchargé de code inutile, ce qui a une mauvaise influence sur le fonctionnement du site web. Bien sûr, il est difficile d’espérer que pour quelques centaines ou même un millier d’euros, vous obtiendrez un projet original et individuel, préparé par une équipe expérimentée.

Toutefois, il convient de rappeler qu’un site web est un élément important pour une entreprise si vous pensez à faire de la publicité et à gagner des clients sur Internet.

Il arrive aussi souvent que le site web lui-même soit techniquement bien réalisé, mais qu’il n’ait jamais été optimisé pour le référencement, que les textes soient de mauvaise qualité et qu’aucun lien entrant ne mène au domaine, alors le site web ne s’affichera pas non plus en haut des résultats Google.

Quand le référencement technique est important ?

Le référencement technique (Technical Site Optimization) devrait être important pour vous si vous souhaitez positionner EFFICACEMENT votre site internet et accroître de manière cohérente votre visibilité sur Internet. Le référencement technique influence souvent aussi le taux de conversion des ventes.

SEO technique : les 12 éléments les plus importants

Comme vous le savez déjà, le référencement technique est lié au classement d’un site. Vous trouverez ci-dessous les éléments les plus importants, auxquels vous devez certainement prêter attention lorsque vous travaillez sur le SEO technique.

1. Indexation

Tout comme un hélicoptère sans hélices est incapable de flotter, le référencement sans une indexation correcte est incapable de fonctionner. Qu’est-ce que cette indexation ? En bref, l’indexation est le processus de communication d’un site web avec les robots du moteur de recherche Google. Vous indiquez simplement aux robots les informations à collecter et à traiter.

Il est important que les robots collectent des informations utiles pour le moteur de recherche et les utilisateurs, par exemple : des produits, des catégories, des articles.

Comment puis-je vérifier si mon site web est correctement indexé ?

Si votre site n’est pas nouveau, il est probablement déjà indexé. Vous pouvez vérifier comment les pages de votre site web sont affichées dans le moteur de recherche Google. Pour ce faire, allez dans le moteur de recherche Google et entrez site:monsite.fr.

Si votre site web n’est pas indexé, créez un compte dans la Google search console, vérifiez l’état de l’indexation et envoyez une demande d’indexation du site.

Quoi vérifier ?

  • Dans la Google search console, il faut vérifier si votre site web a été indexé, s’il y a des erreurs d’indexation, comment le site web s’indexe sur les appareils mobiles, combien de pages sont indexées, etc. Toutes les informations les plus importantes sont présentes.
  • Le sitemap xml est une liste de toutes les URL importantes du site. Il indique également à Google la date de la dernière mise à jour de chaque page et sa priorité par rapport aux autres pages du site. Le plan du site assure une indexation rapide et correcte du site.
  • Les pages inutiles : avec la balise <meta name = “robots” content = “noindex”>, il est facile d’enlever de l’index de Google une page (aussi possible par le biais de la Google search console).
  • Robots.txt : c’est un fichier composé de commandes compatibles avec les directives du protocole d’exclusion des robots, c’est le langage dit “bots”. Cela permet de restreindre l’accès de certaines ressources qui ne sont pas nécessaires au moteur de recherche, comme les fichiers PDF.

2. URLs

Les adresses du site web doivent être conviviales et faciles à comprendre, tant pour les moteurs de recherche que pour les utilisateurs. De longues chaînes énigmatiques de lettres et de chiffres codés ne transmettent aucune information sur le site. Il faut veillez à ce que les URL de votre site web soient simples et compréhensibles.

Nos conseils

  • Une adresse plus courte est généralement toujours préférable.
  • Utilisez des traits d’union pour séparer les mots.
  • Utilisez des lettres minuscules.
  • Évitez de dupliquer les mots clés dans l’URL.
  • N’utilisez pas de longs nœuds tels que des catégories dans une boutique en ligne.

3. Vitesse de chargement des pages

La question de savoir si la vitesse de chargement des pages a un impact positif ou non sur le référencement a été débattue dans de nombreux forums et groupes SEO depuis de nombreuses années. Il suffit de répondre à la question de savoir si la lenteur de chargement d’un site web peu d’une manière ou d’une autre influencer positivement le site ?

Même si la vitesse de chargement des pages n’a pas d’incidence directe sur l’algorithme de Google, elle a un impact direct sur les utilisateurs et leur satisfaction. Et lorsque Google constate qu’un grand nombre d’utilisateurs entrant sur le site le quitte immédiatement (parce qu’il se charge lentement), il peut à juste titre considérer que votre site n’a pas de valeur pour les utilisateurs.

La lenteur augmente le taux de rebond, et c’est une thèse incontestable.

Il est important d’améliorer la vitesse de chargement de votre site

  1. Il faut tester la vitesse de votre site web, par exemple en utilisant l’outil Google Page Speed.
  2. Il faut prendre les mesures pour optimiser la vitesse des pages.

En outre, l’outil Google Page Speed permettra d’identifier avec précision les éléments qui doivent être améliorés.

Les mesures les plus courantes qu’un propriétaire de site web doit prendre pour optimiser la vitesse de chargement des pages sont :

  • L’optimisation des images (compression, utilisation du lazy loading, utilisation de nouveaux formats tels que le WEBP)
  • L’activation du cache navigateur sur la page web (c’est une option qui peut être exécutée sur les serveurs apache ou ngnix, cela permet aux utilisateurs de réduire le temps de chargement des éléments sur la page).
  • Limiter le nombre de redirections sur le site web.
  • La compression des scripts JS et des styles CSS.
  • Le chargement des scripts de manière asynchrone.
  • Activer le CDN (c’est-à-dire installer des éléments de page dans le nuage).

Dans le cas des services basés sur WordPress, l’une des raisons les plus courantes de la lenteur du chargement des pages est le très grand nombre de plugins utilisés, les différents scripts et feuilles de style trop volumineux.

4. L’apparence et le fonctionnement du site Web mobile

Depuis un certain temps, Google donne la priorité à la version mobile pour le classement et l’indexation. La tâche en tant que propriétaire de site web est de s’assurer que le site web est bien affiché sur ordinateur et appareils mobiles.

Le moyen le plus simple de vérifier si le site web est adapté aux appareils mobiles est d’utiliser Google Mobile Friendly. 

5. Convivialité du site

Le site web doit avant tout être utile et convivial. Il faut éviter les fables inutiles qui peuvent nuire à la perception que les utilisateurs ont du site.

Par conséquent, il convient d’accorder une attention particulière à la question de savoir si :

  • les textes sur le site web sont correctement affichés,
  • les éléments du site web, par exemple les boutons, sont correctement visibles,
  • tous les liens fonctionnent correctement,
  • toutes les images ont un texte alternatif,
  • les en-têtes de la page sont correctement marqués avec un balise HN (par exemple H1, H2),
  • La navigation sur la page est intuitive,
  • les polices de caractères de la page sont de taille appropriée,
  • Les liens et les ancres sont utilisés correctement,
  • l’architecture de l’information est organisée de manière logique,
  • à partir de la page d’accueil, toutes les catégories du site sont accessibles,
  • chaque page a un titre personnalisé.

6. Le balisage Schema 

Il n’y a pas de confirmation que les balises du schéma ont un effet sur le référencement, mais il est certain que les données structurées sur un site web aideront les robots de Google à mieux comprendre le contenu.

Le deuxième avantage est que dans les résultats de recherche, un site web se distingue, et cela améliore le taux de clics (CTR). Un CTR plus élevé a un impact sur les positions dans les SEPRS.

7. Cryptage Https (certificat SSL)

Le certificat SSL et le cryptage https sont aujourd’hui une norme. Dans le cas contraire, le site web sera marqué comme dangereux, et les utilisateurs ne feront tout simplement pas confiance à ce site, et ils n’y feront certainement aucune transaction.

Le certificat SSL installé indique à l’utilisateur que la connexion entre le navigateur et le site web est sécurisée par un cryptage approprié (généralement avec un cadenas vert à l’URL).

Le HTTPS est un signal de classement direct. Naturellement, Google ne veut pas orienter ses utilisateurs vers des sites suspects qui pourraient leur nuire.

8. Expérience utilisateur

L’expérience de l’utilisateur (UX) n’est pas non plus un facteur de classement direct, mais influence indirectement le classement du moteur de recherche Google. L’UX peut être défini comme l’ensemble le ressentie des utilisateurs lors de l’utilisation d’un site web. Un temps de chargement lent, une navigation médiocre, des formulaires excessivement longs, une conception graphique disgracieuse, l’absence d’appels à l’action et d’autres éléments d’UX peuvent affecter la façon dont l’utilisateur s’engage sur votre site.

Pour optimiser l’UX, il faut, entre autres

  • Vérifiez le taux de rebond et de conversion et analyser et diagnostiquer les problèmes potentiels,
  • Optimiser la vitesse de chargement du site,
  • Optimisez le site web pour les appareils mobiles,
  • Vérifiez le comportement des utilisateurs sur le site à l’aide d’outils tels que HotJar,
  • Planifier et déployer stratégiquement les éléments du CTA.

9. Optimisation des pages

Un élément très important dans le contexte du référencement technique est également le crawl du site à la recherche de liens cassés ou mal configurés qui empêchent une indexation correcte. Le meilleur outil de travail sont : Screaming frog ou Sitebulb.

10. Duplication du contenu

Il y a duplication de contenu lorsque le même texte apparaît sur une autre page ou un autre site web. La duplication est généralement considérée comme la copie de textes et leur répétition sur d’autres pages.

Si, par exemple, il y a plusieurs pages sur le même mot-clé, il faut décider laquelle d’entre elles est la page principal pour cibler le mot-clé donné, il est intéressant d’utiliser la balise rel = canonique sur les autres pages.

Il faut également utiliser rel = canonique pour tout le contenu dupliqué, par exemple la pagination, etc.

11. Profil des liens de domaine

L’analyse du profil d’un lien d’un domaine est un élément fréquent du référencement technique et consiste à exclure les liens toxiques, c’est-à-dire les liens de mauvaise qualité, provenant de sources douteuses, qui nuisent au SEO du site.

L’outil de désaveu de la console de recherche Google permet de renoncer aux liens non désirés.

12. Architecture des services

L’un des éléments les plus importants du référencement technique est l’architecture du site. L’architecture de l’information est une organisation logique de la structure du site web, qui permet au moteur de recherche Google de comprendre plus facilement le contenu, ainsi qu’aux utilisateurs potentiels de le trouver.

Une architecture de l’information réfléchie et bien mise en œuvre est la base de toutes les activités d’optimisation.

Les erreurs les plus courantes qui se produisent dans ce segment sont la cannibalisation des mots-clés, les phrases trop générales, le manque de hiérarchie logique, les pages sans contenus, etc.

Résumé : du référencement technique

Pour réaliser un audit technique fiable, il est conseilé de connaître le développement web, avoir des bases dans la conception web, car il s’agit d’un domaine de travail qui requiert un large éventail de connaissances.

On pense souvent que l’optimisation technique des moteurs de recherche ne concerne que JavaScript et l’indexation, mais ce n’est pas la bonne approche du sujet, le domaine de travail est plus complexe, bien que cela dépende bien sûr de l’approche de l’agence SEO qui effectue l’audit technique d’optimisation des moteurs de recherche.

Toutefois, rappelons que le SEO technique n’est qu’un des nombreux domaines de l’audit. Seules les plus grandes entreprises décident de manière cyclique d’auditer leur site d’un point de vue technique.

Au stade de la création d’un site web ou d’une boutique en ligne, il vaut la peine de choisir une entreprise également spécialisée dans le référencement. Vous avez alors une forte probabilité que le site web soit correctement adapté aux exigences des moteurs de recherche, et votre potentiel de démarrage ne sera pas limité.

Sujets Connexes